Header
logo droite
gauche

 





 

 

 

Festival

PARADE cliquez ici !

*** Les Verberies de l'été 2019 ***

*** Evénement ***

 

Nous sommes heureux d'accueillir ....

 



10H45 : Les Paradis artificiels : Baudelaire - (1h00)

Presse

" Du vin et du Hashisch comparés comme moyens de multiplication de l’individualité » conférence de Charles Baudelaire

Le vin eut-il plus fervent adepte, plus génial défenseur que le sulfureux auteur des Fleurs du mal ? Le poète (1821-1867) puisait ses plus profondes joies dans la bouteille…

« Profondes joies du vin, qui ne vous a connues ? »...
« Enivrez-vous sans cesse ! »...
« Le vin rend bon et sociable »...
Bibliographie...

« Profondes joies du vin, qui ne vous a connues ? »...

« Quiconque a eu un remords à apaiser, un souvenir à évoquer, une douleur à noyer, un château en Espagne à bâtir, tous enfin vous ont invoqué, dieu mystérieux caché dans les fibres de la vigne. Qu'ils sont grands les spectacles du vin, illuminés par le soleil intérieur ! Qu'elle est vraie et brûlante cette seconde jeunesse que l'homme puise en lui ! »

Prenez garde à votre poésie, cher monsieur Baudelaire. Il émane de vos vers de telles exhalaisons d'alcool que votre poésie risque l'exclusion des manuels scolaires ou l'Enfer des bibliothèques. 

« Enivrez-vous sans cesse ! »...

Interprétation : Francescu Raffaelli
Co-Production : Production du Partage - Le Verbe Fou
Contact : 06 20 56 16 11
E.mail : productiondupartage@gmail.com
Site : http://www.theatredupartage.com

Dossier de presse

20 € Plein Tarif – 14 € Tarif carte off - Compagnies : 10

12H12 : Madame Van Gogh - Cliff Paillé
- (1h10)

Presse

*** Création festival d'Avignon 2019 ***

P'tit Molière du meilleur auteur
P'tit Molière du meilleur spectacle
P'tit Molière coup de cœur 2018 pour "Tant qu'il y aura des coquelicots"

Du 5 au 28 juillet 2019
Relâche les mardis 9 et 23

 

Une pièce qui revisite l'absent, Vincent Van Gogh, décédé depuis peu et dont sa belle-sœur hérite des tableaux, qui ne valent rien… Mais elle a une intuition, et des centaines de lettres à lire, celles que Vincent avait adressé à Théo, son frère, l'époux de Johanna.

Entre sourire et profondeur, on redécouvre avec elle un Van Gogh touchant. Son œuvre pourrait bien prendre, dès lors, une résonance nouvelle. Car on s'éloigne des événements les plus connus, comme l'oreille coupée, et des raccourcis véhiculés sur son manque de reconnaissance, sa pauvreté….
En amont de ces symptômes, il y a un homme, des blessures, et des angoisses finalement très communes, sublimées en quelques mois de peinture.


Texte et mise en scène : Cliff Paillé
Interprétation : Lyne Lebreton et Romain Arnaud-Kneisky
Création musique : ...
Costumes : ...
Designer graphique : Romain Arnaud-Kneisky
Production : Compagnie Hé ! Psst !
Contact : cliff.paille@yahoo.fr - 06 25 89 46 78  
Site : www.
hepsst.fr

Télécharger le dossier de presse (en cours)

20 € Plein Tarif – 14 € Tarif carte off


13H40 : La théorie du K.O. - Rémy S.- (1h10)

Presse


Du 5 au 28 juillet 2019

Relâche les mardis 9, 16 et 23 juillet


La théorie du K.O. est un seul en scène, ou presque ….. Un comédien accompagné en live d’une violoncelliste électrique, vont retracer l’histoire d’Andy Malone, un jeune orphelin devenu l’un des meilleurs boxeurs de sa génération.

L’ écriture cinématographique nous présente l’histoire,
en 7 actes, de façon anté-chronologique. Depuis la rédaction de sa lettre de suicide,
le public remonte le cours de l’existence d’Andy, son adoption, son enfance, la rencontre avec les 2 amours de sa vie, sa femme et la boxe, pour tenter de comprendre ce qui a entraîné sa chute.

​Quelle erreur a t-il pu commettre, pour se retrouver enfermé dans cette spirale auto-destructrice.

" Quand tu commets une erreur dans la vie ou sur un ring, il y a un moment précis, une fraction de seconde, où tu peux la réparer. Mais si tu ne le fais pas, tu vas commettre d’autres erreurs qu’il faudra aussi rattraper au bon moment. Des erreurs plus lourdes, parce que tu es focalisé sur la première et plus tu avances, plus tu fatigues, plus tu t’enfonces et plus tu perds. C’est ça la théorie du K.O., Andy ! ”
Et si moi, Andy Malone, j’avais retenu la leçon de mon entraîneur, aurais-je pu me relever ?

Et si j'avais fait un autre choix ?

La théorie du K.O. est un seul en scène, ou presque …..

« Une pièce à la mécanique bien huilée, qui nous tient en haleine jusqu’à la fin. La mise en scène est intelligente, sobre et efficace. La prestation du comédien, endossant quasiment tous les personnages, est remarquable. La présence de la violoncelliste vient ajouter de l’intensité à l’ensemble qui ne manquera pas de vous laisser… K.O. ! »


FRANCE INFO "


Auteur : Rémy S.
Interprétation : Cédric Saulnier
Violoncelliste : Anne Colombe Martin
Mise en scène : Aude Charollais
Production : Compagnie Cause toujours
Contact : 06 60 72 77 85 -  Mail : causetoujourscie@gmail.com
Site : www.ciecausetoujours.fr/

Télécharger le dossier de presse (en cours)

20 € Plein Tarif – 14 € Tarif carte off - Enfants et Cies : 10

 


15H15 : Sang Négrier - Laurent Gaudé (1H10)

Presse

3 P'tits Molières pour ce spectacle :

  • meilleur seul en scène
  • meilleur comédien dans un premier rôle
  • meilleure mise en scène : Khadija el Mahdi

Du 5 au 28 juillet ***Représentations supplémentaires : les mardis 16 et 23 à 13h45***

Une course contre son ombre
Ne pas oser se retourner et regarder l’histoire qui court après
Ce malaise qui perdure de la mémoire et de la dette
Cinq esclaves s’échappent du navire
La chasse à l’homme est lancée
La fièvre s’empare de la foule
Impossible de l’endiguer
Seul un doigt accusateur planté sur une porte de la ville glacera le flot de colère et de haine
Un homme usé par le temps et la peur raconte le jour où il est devenu fou. C’était à Saint Malo. Il était alors commandant d’un navire négrier.
Dans le port de Saint Malo, soudain, les esclaves qu’il transportait à fond de cale s’échappèrent.
Commença alors pour lui et ses hommes une traque dans les rues de la ville, une traque qui les mena jusqu’aux limites de la raison. Ils ramenèrent tous les esclaves, sauf un, un qui conçut une étrange vengeance qui, des années plus tard, les hante encore.

Récit extrait de : « Dans la Nuit Mozambique » paru chez Actes Sud

Auteur : Laurent Gaudé
Mise en scène : Khadija El Mahdi
Interprétation : Bruno Bernardin
Création lumière : Michael Baranoff et Célia Idir
Créateur de masque : Etienne Champion
Costumes : Joëlle Loucif
Scénographie : Stefano Perocco di Meduna et Rémi Cassan
Réalisation Graphique : Antoine Loubat

Attachée de Presse et de diffusion : Elodie Kugelmann
Site : www.lesapicoles.com

Production : Compagnie Les Apicoles
En partenariat avec theatreonline
Spectacle labellisé par la LICRA

Télécharger le dossier de presse

https://vimeo.com/306197014

 

Plein Tarif : 20 € – Tarif carte off : 14 € - Cies : 10


16H45 : 1h avant la mort de mon frère - Daniel Keene (1H00)

*** Création festival d'Avignon 2019 ***

Du 5 au 28 juillet 2019
Relâches les mercredis 17 et 24


Une heure. Avant cela, la vie : ses douceurs, ses éclats, mais aussi, ses secrets, ses souffrances… Une heure, et puis…


 

Martin est condamné à la pendaison. Sally se rend au parloir de la prison, pour une ultime visite.
Un frère, une sœur. Un étrange lien, empli de noirceur, de rancœur et de tendresse, lie ces deux êtres, dont les cœurs revêtent les balafres d'une enfance fracassée.
Ils se souviendront, ensemble, de ce déchirement qui les unit.

Lorsque l’amour se teinte de haine, lorsque la douceur familiale s’étiole, que reste-t-il ?

C’est bien dans les derniers instants qu’on se débat pour renouer avec la vie, et par elle, qu’on tente désespérément de retrouver la paix intérieure.

 

 

L’auteur

Daniel KEENE
Né en 1955 à Melbourne, Daniel Keene écrit pour le théâtre, le cinéma et la radio. Actif depuis 1979, Daniel Keene voit sa notoriété croître année après année. Ses textes sont joués en Australie, puis à Paris, Avignon, Berlin, New-York, Varsovie, Pékin, Edimbourg ou encore Genève. Il signe plus d’une vingtaine de pièces, notamment " L'apprenti ", " Ciseaux, papier, caillou ", pour laquelle il a remporté le Play Award (New South Wales Premier’s Literary Award) ou encore
" Silence complice ", pour laquelle il a remporté le Louis Esson Prize for Drama (Victoria Premier’s Literary Awards) en Australie.
Le style d’écriture de Daniel Keene est exempt de toute fioriture de la langue ; pour cause, le dramaturge creuse le réel, traque les pensées immédiates qu’on ne s’avoue pas, et met en lumière l’étrangeté des relations et des vies qu’on tisse. Dans le quotidien des personnages de Daniel Keene, une poésie universelle s’élève, pour se figer quelque part, hors du temps et de la mémoire.


Auteur : Daniel Keene
Traduction : Séverine Magois
Interprétation : Anastasia de Franchi et Anthony Cattin
Mise en scène : Daniela de la Hoz
Assistante à la mise en scène : Sandrine Revet
Co-Production : Théâtre Hall - Le Verbe Fou
Contact : + 41 79 608 12 49
Email : daniela.delahoz@mobi.ch

Site : http://www.Theatre-Hall.ch

TEASER : https://www.

Télécharger le dossier de presse

Plein Tarif : 22 € – Tarif carte off : 15 € - Enfants et Cies : 10

 

18H15 : Don Quichotte et Sancho Panza, l'attente de l'amante absente- J.-Claude Humbert (1H10)

*** Création festival d'Avignon 2019 ***

Du 5 au 27 juillet 2019

Relâche le 28 juillet

L’attente de l’amante absente nous emmène en d’autres lieux, à d’autres moments que ceux de l'Espagne à la puissance déclinante, dans des pérégrinations et des anachronismes en harmonie avec l’inépuisable source de folies d' El Ingenioso Hidalgo don Quijote de la Mancha, dont l'auteur n’aurait certainement rien trouvé à redire à ce genre de procédé et se réjouirait, allez savoir, de voir ses protagonistes en rajouter dans leurs délires.

L’évasion dans le rêve, pour se dérober à la réalité et aux contingences de notre existence terrestre, tenter de lui donner un sens, n’empêche pas des situations grotesques, triviales ou vulgaires, où l'eschatologie chevauche la scatologie.
L'égarement n'a rien de tragique. On s'amuse au contraire au spectacle. La folie nous conduit au génie, puisque celui-ci n'est jamais très loin de celle-là, à une saine réflexion sur notre société et la vanité de nos courses vers le pouvoir et la gloire, qui n'ont pas plus de sens que ses extravagances...

Un joli nom, Dulcinée. CE n’est pas banal... On en parle beaucoup, mais peut-on dire que vous l’avez vue. Quatre fois, apparemment. Et peut-être s’en est-elle-même pas aperçue... elle nous la joue genre Arlésienne, votre Dulcinée. On l’espère, mais elle ne vient pas.
C’est bien long, tout ce temps dans l’attente de l’amante absente de Sa Seigneurie errante…..

Auteur : Jean-Claude Humbert d'après Cervantès
Interprétation : Matthias Leonhard Lang et Jean-Claude Humbert
Mise en scène : Jean-Pierre Passerat
Co-Production : 7PM Compagnie théâtrale - Le Verbe Fou
Site internet : http:www.cie7m.ch/ 
Contact : Jean-Pierre Passerat - E-mail : jp.passerat@sappro.ch- Tél. : 0041 79 203 48 58 -

Télécharger le dossier de presse (en cours)

22 € Plein Tarif –15 € Tarif carte off - Cies : 10

 

19H45 : Le prophète - Khalil GIbran (1h20)

Presse

Du 5 au 28 juillet 2019

 

" Un véritable hymne à la vie et à l'épanouissement de soi, essentiel "

Gibran a écrit que " l'amour est le fil qui a tissé tous ses écrits. " 
Cette nouvelle adaptation intégrale raconte l'amour de deux êtres en quête d'élévation.
Un prophète et une devineresse liés par le destin. La raison et la passion s'étreignent et se confrontent, empreintes de mysticisme oriental et de culture occidentale, entre un homme et une femme qui évoluent dans l'écoute et le partage.
Une parole de sagesse universelle et intemporelle incarnée en deux corps qui dansent, chantent, s'étreignent et se révèlent pour que chacun devienne ce qu'il est déjà. 

" Achète ce que t'offrent les artistes, ils recueillent les fruits et l'encens et ce qu'ils t'apportent, bien que façonnés de rêves, sont de la nourriture et des vêtements pour ton âme " .
Khalil Gibran.


Auteur : Khalil Gibran
Interprétation : Francescu Raffaelli et Coraline Zaïna
Mise en scène : Francescu Raffaelli

Co-Production : Production du Partage - Le Verbe Fou
Contact : 06 20 56 16 11
E.mail : productiondupartage@gmail.com
Site : http ://www.theatredupartage.com

Télécharger le dossier de presse

22 € Plein Tarif – 15 € Tarif carte off -

 

21H15 : Monsieur Chasse - Georges Feydeau (1h10)

Presse

*** Création Festival d'Avignon 2019 ***

Du 5 au 27 juillet 2019
Relâches les mardis 16 et 23 et le dimanche 28

VAUDEVILLE MUSICAL




Prétextant des parties de chasse dans le nord de La France pour rejoindre sa maîtresse, Justinien Duchotel se retrouve bien malgré lui la proie d'un safari frénétique au mari volage par son épouse Léontine et le maladroit Moricet. 

Ajoutez à cela une domestique dérangée, un provincial benêt, un filleul encombrant ou encore une comtesse frivole et vous obtenez une comédie jubilatoire !

Entre mensonges et portes qui claquent, opérette et quiproquos, époux volages et femmes vengeresses, Feydeau signe le vaudeville des vaudeville, retranscrit dans une adaptation empruntant l'esthétisme des années 40 et la décadence des grandes heures du music-hall parisien !





Après le succès de Ludwig II (2 saisons à guichets  fermés et 5 nominations aux Ptits Molières), LES JOYEUX DE LA COURONNE vous proposent une nouvelle expérience visuelle et théâtrale au pays du maître du genre !


Auteur :
Georges Feydeau
Adaptation, mise en scène et scénographie : Olivier Schmidt
Interprétation :
Alexandra Magin, Simon Le Magourou, Julien Hammer, Séverine Wolff, Olivier Schmidt et Kévin Maille
Site internet : http://www.facebook.com/
Contact :
ludwigspectacle@gmail.com Tel : 07 72 18 90 39

Co-Production : Compagnie Les Joyeux de la Couronne - Le Verbe Fou
Site : http://
Télécharger le dossier de presse(en cours)

 

22 € Plein Tarif – 15 € Tarif carte off - Cies : 10 €

22H45 : Ludwig le Roi Perché - Olivier Schmidt (1h15)

P'tit Molière du meilleur second rôle féminin : Sévérine Wolff

D'après la vie de Ludwig II de Bavière

Du 5 au 16 juillet 2019

Pièce de théâtre éditée aux Editions EDILIVRE


Bavière, 1864.

Dans une Allemagne divisée entre traditions et modernisme, Ludwig II accède au pouvoir au grand dam de sa mère.

Ivre de gloire, génie passionné, admirateur des arts, celui que l'on nomma le " roi perché " laissera une empreinte indélébile de son règne. Partagé entre son amour immodéré pour Wagner, sa passion pour sa cousine Elisabeth d'Autriche et ses relations interdites avec de jeunes hommes,
Ludwig se battra pour graver à jamais dans l'Histoire sa grandeur et son avant-gardisme.

De trahisons en mensonges,
d'histoires d'amour en désillusions,
cette fable théâtrale teintée de drame et de folie se propose de redécouvrir la vie de ce roi devenu légendaire.

Un témoignage historique, un hymne à la tolérance et à la liberté.

La presse :

« Les thèmes développés nous concernent et nous touchent au plus près, qu’il s’agisse de l'intégrité de la personne, de liberté, de tolérance et de respect de l’autre pour un être « borderline »  comme l’était Louis II de Bavière  ou  qu'il s'agisse de la quête du bonheur versus les contraintes d’une société avide de formatage, ... Et de la Mort, bien sûr. En un mot : c’est émouvant et  brillant, à tout point de vue!. »
www.artetlettres. Dominique-Hélène Lemaire


Ecriture, Mise en scène, Scénographie et costumes : Olivier Schmidt
Sur une idée originale de : Kévin Maille
Par : Julien Hammer, Julien Antonini, Aurore Mazières, Olivier Schmidt et Séverine Wolff
Communication : Kévin Maille et Olivier Schmidt
Co-Production : Ludwig Spectacles - Le Verbe Fou
Site internet : http://www.facebook.com/
Contact :
ludwigspectacle@gmail.com Tel : 07 72 18 90 39


Télécharger le dossier de presse

22 € Plein Tarif – 15 € Tarif carte off - Cies : 10



 

22H45 : Mein Kampf, une farce - George Tabori (1h15)

Presse


Création Festival 2018
Du 17 au 27 juillet 2019
- relâche dimanche 28

Cette brillante pièce met en exergue l'amour plutôt que la haine dans laquelle il est si facile de tomber et démontre qu'il n'est pas plus difficile "de s'aimer les uns les autres comme je vous aime".

Il ne s'agît donc pas de faire l'apologie de l'idéologie nazie mais de la détruire avec amour et humour. Ici, le jeune Hitler est dépeint comme un clown, un enfant qui est encore dans les jupes de sa mère et à qui l'on doit encore torcher le cul. De cette façon, nous discréditons toute forme d'extrémisme. Un humour parfois grinçant, certes, mais un scénario rempli de poésie.

 




Cette pièce relate l'expérience vécue par le jeune Adolf Hitler dans un asile de nuit pour sans-abri. Moustachu tel un tartare et colérique tel un enfant gâté, il débarque à Vienne avec son carton à dessin sous le bras. Tout ce qui l'obsède est d'entrer à l'Académie des Beaux-Arts. Mais en attendant, il faut bien se loger...


Et le voilà descendu dans un asile pour clochards dans lequel il va devoir cohabiter avec deux Juifs. C'est dans ce bouge que réside Schlomo Hertzl, colporteur de bibles et de kamasutras.
Le brave Schlomo va prendre Hitler sous son aile protectrice, va se mêler de son éducation et finira même par l'aimer, oui !
Jusqu'à l'arracher des griffes de la mort ! 



Aimer son ennemi ?
Comme soi-même ?
Vous plaisantez !?

Cette pièce pourrait éveiller (ou réveiller) les consciences et mettre en garde tout en apportant au public un moment de franche rigolade. 

Auteur : George Tabori
Interprétation : Kim Langlois,  Dominique Jacques, Guillaume Martin et Benoît Servotte
Mise en scène : Magali De Leeuw et Luca Ruffini
Contact :
0032 477 94 08 46 - Email : servottebenoit@gmail.com
Co-Production : Une farce compagnie - Le Verbe Fou
Site : http://www.facebook.com/unefarce


Télécharger le dossier de presse

 

22 € Plein Tarif – 15 € Tarif carte off - Cies : 10 €

 


Les Confessions de St Augustin - (1h15)

Dates exceptionnelles : Le mardi 9 à 13h45
- Le 11 à 15h15 -

 

"Les Confessions de St Augustin,
un monument en 3 parties",
un spectacle présent depuis 10 ans au festival off d'Avignon,
où le comédien et la metteuse en scène ont fait un merveilleux travail pour rendre un texte du 4ème siècle intelligible de nos jours.

Première auto-biographie de l'histoire du monde, la doctrine d’Augustin s’y appuie sur la foi en Dieu mais ne combat pas la raison.
Elle est une méditation de l’intelligence sur la création, le bien et la vertu.

Les livres de saint Augustin sont de nos jours autant lus par les esprits religieux que par les philosophes laïcs.





Chaque partie est un spectacle, à part entière, visible indépendamment des autres.
Les années de Jeunesse- Livre I à IV : enfance à 28 ans - ... JUILLET                                   
Les années de Maturité - Livre V à IX : 29 ans à la mort de Sainte Monique - ... JUILLET
Les années de Sagesse - Livre X à XIII : sens mystique de la création - ... JUILLET  


Interprétation : Francescu Raffaelli
Mise en scène : Marick Frigere
Co-Production : Production du Partage - Le Verbe Fou
Contact : 06 20 56 16 11
E.mail : productiondupartage@gmail.com
Site : http://www.theatredupartage.com


20 € Plein Tarif – 14 € Tarif carte off - Compagnies : 10

Nos partenaires
footer
droite